L'histoire

Wapakoneta PC-579 - Histoire

Wapakoneta PC-579 - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Wapakoneta

(PC-579 : dp. 450 (f.) ; 1. 173'8" ; b. 23'0", dr. 10'10" (moyenne) ; cpl. 65 ; s. 20.2 k., a. 2 3", 5 20mm., 2 act., 2 dcp., 2 souricière; cl. PC-461)

Plus de deux décennies après sa construction, le premier Wapakoneta (PC-579) a reçu ce nom le 15 février 1966 alors qu'il se reposait dans la flotte de réserve de l'Atlantique à Norfolk, en Virginie. Il a été initialement déposé sous le nom de PC-579 sans nom le 5 janvier 1942 à Portland, Oreg., par Albina Engine and Machinery Works, Inc., lancé le 29 avril 1942; parrainé par Mme S. M. Rovang; et commandé le 25 août 1942, le lieutenant Grinnel Lewis, USNR, aux commandes.

Après s'être équipé au chantier naval de Puget Sound, Bremerton, Washington, le PC-579 se présente au commandant de la Western Sea Frontier le 18 septembre 1942. Il opère localement, lors de missions de patrouille et d'escorte, jusqu'à l'automne suivant. un an avant de s'embarquer pour Hawaï. À partir de la mi-novembre 1913, le PC-579 a fonctionné sous l'égide du commandant Hawaiian Sea Frontier, effectuant davantage de missions d'escorte et de patrouille localement dans les îles hawaïennes, principalement autour d'Oahu et de Pearl Harbor, jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale et jusqu'en mars 1946 .

Affecté à la flotte de l'Atlantique au printemps 1946, le PC-579 est arrivé au Charleston Navy Yard, Charleston, SC, via le canal de Panama le 20 avril 1946. Après une révision là-bas, le PC-579 a quitté Charleston le 8 juillet, à destination de Norfolk, VA., y arrivant le lendemain. Elle y est restée jusqu'au 14 août, quand elle s'est dirigée vers le nord pour la baie de Narragansett, atteignant Newport, R.I. le 15.

Le PC-579 a brièvement servi de navire-école sous l'égide du commandant du Commandement de l'entraînement de la flotte de l'Atlantique, basé à Newport jusqu'au printemps 1947. Pendant ce temps, le patrouilleur était rentré à Newport et s'était rendu à Salem, dans le Massachusetts, à partir du 25 au 28 octobre 1946 et à New London, Connecticut, du 27 mars au 7 avril 1947. Terminant cette période de service temporaire le 23 mai 1947, le PC-579 a quitté Newport et a navigué pour Fort Pierce, en Floride.

Travaillant à partir de Fort Pierce et de Mayport, en Floride, l'embarcation de patrouille a de nouveau fonctionné à des fins d'entraînement, principalement dans la région de la rivière Banana, jusqu'à l'été. Le 1 août, elle a quitté Mayport, lié pour la Baie Narragansett et a atteint Newport le 3 août. Il a ensuite subi des réparations aux côtés du navire de réparation Vulcan (AR-5) du 4 au 18 août avant de se rendre à Warren, R.I., le 22, pour participer aux célébrations marquant le 200e anniversaire de la fondation de cette ville.

Le PC-579 a continué ses évolutions d'entraînement au large de la côte est jusqu'à son « immobilisation » le 1er novembre 1947. Par la suite, le patrouilleur a mené des « opérations limitées » à partir de Newport jusqu'à l'automne de l'année suivante, 1948, n'effectuant que des croisières relativement ports comme Bangor et East Boothbay, Maine, et Newburyport et Gloucester, Mass.

Apparemment restauré à un statut opérationnel complet au milieu de 1948, le PC-579 a déplacé sa zone d'opérations vers le sud vers des climats plus chauds. Les ports qu'elle a visités et exploités, entre la fin de 1948 et la fin de 1955, comprenaient Baltimore, Maryland, Key West, Saint-Pétersbourg, et Jacksonville, Floride, Charleston, S.C., Norfolk, Port-au-Prince, Haïti ; et les ports cubains de Guantanamo Bay et de La Havane.

Mis en réserve à Norfolk le 17 octobre 1955, le PC-579 est désarmé le 17 décembre de la même année. Bien que nommé Wapakoneta (en conservant sa classe PW679) le 15 février 1956, le patrouilleur n'a jamais servi activement sous ce nom, restant dans la flotte de réserve de l'Atlantique jusqu'à ce qu'il soit rayé de la liste de la Marine le 1er juillet 1960. La nature exacte de son élimination finale n'est pas enregistré.


Wapakoneta, Ohio

Wapakoneta était un site important pour la tribu des Outaouais avant qu'ils ne soient chassés de l'Ohio. En 1798, la tribu Shawnee avait fait de Wapakoneta l'une de leurs principales villes. En 1808, il y avait des rapports de plus de cinq cents Shawnee, Seneca et Ohio Seneca-Cayuga vivant à Wapakoneta. Parmi eux se trouvait Black Hoof, un important leader shawnee.

Les Amérindiens de Wapakoneta ont adopté des méthodes agricoles que les missionnaires de la Society of Friends (Quakers) leur avaient introduites. Les indigènes ont travaillé pour prouver qu'ils avaient effectivement adopté la vie des colons blancs. Wapakoneta était l'emplacement de la première scierie et moulin à farine dans le nord-ouest de l'Ohio. En 1810, les États-Unis ont envoyé un agent fédéral des Indiens pour aider les Indiens d'Amérique, bien que le gouvernement fédéral ait par la suite retiré l'agent pour ne pas avoir soumis les rapports appropriés.

Les Shawnee et les Seneca ont continué à vivre à Wapakoneta jusqu'à ce que le gouvernement des États-Unis les oblige à partir en 1831. Le traité de Wapakoneta et le traité de Lewistown ont entraîné le renvoi des Shawnee et des Seneca au Kansas.

Les colons anglo-américains se sont rapidement installés sur les anciennes terres Seneca et Shawnee. En 1848, la législature de l'Ohio a créé le comté d'Auglaize à partir de parties des comtés de Mercer et Allen. Wapakoneta est devenu le siège du comté. Au cours des 150 années suivantes, les habitants du comté d'Auglaize se sont principalement soutenus grâce à l'agriculture, bien que plusieurs autres industries existaient dans la ville à la fin du XIXe siècle. Wapakoneta comptait 2 800 habitants en 1880 et vit une industrie de forage pétrolier et gazier se développer dans la région. Il a également été affirmé que la ville produisait plus de barattes à beurre que tout autre endroit aux États-Unis au cours de la même période. En 2000, plus de neuf mille personnes ont élu domicile à Wapakoneta. De nombreux résidents ont trouvé un emploi à la Goodyear Tire and Rubber Company ou à Amcast. Parmi les habitants les plus célèbres de Wapakoneta se trouvait Neil Armstrong, le premier homme à marcher sur la lune. Le Neil Armstrong Air and Space Museum, exploité par l'Ohio History Connection, est situé à Wapakoneta.


L'histoire amérindienne des Wapakoneta

Wapakoneta a également une histoire amérindienne vaste et riche. En fait, le nom “Wapakoneta” est un nom indien qui vient du mot shawnee “Wa·po’kanite”, qui signifie “Le lieu des ossements blancs”.

Cela est probablement dû au fait que des os de mastodonte ont été trouvés trois fois dans la région de Wapakoneta depuis 1870 ! Un squelette de mastodonte a été trouvé dans un marais d'environ huit pieds de profondeur. Il mesurait environ 19,5 pieds de long et 14 pieds de haut avec des défenses d'environ 12 pieds de long. Pour de vrai. Ces choses existaient. (Pour en savoir plus sur cette histoire et d'autres Wapakoneta, consultez http://www.wapakoneta.net/history)

Les terres autour de Wapakoneta, y compris la majeure partie du comté d'Auglaize, étaient à l'origine habitées par la tribu d'Indiens de Miami. Les membres de la tribu indienne Wyandotte viendraient également sur la terre du nord et de l'est.

Cependant, comme le fait l'homme blanc, la tribu de Miami a été attaquée et leur village principal de Pickawillamy (qui était près de Springfield) a été détruit. Toute la tribu a ramassé et s'est dirigée vers l'ouest pour l'Indiana.

Pendant ce temps, la tribu Shawnee avait été chassée de sa maison en Géorgie et dans les années Caroline. Les Shawnee ont trouvé une nouvelle maison dans la région de Wapakoneta.

Deux des chefs indiens les plus légendaires, Blue Jacket et Black Hoof, ont aidé à établir une colonie dans la région du comté d'Auglaize. Une maison du conseil a été créée là où Wapakoneta existe maintenant.

Cette maison du conseil servait de lieu de rencontre où se réunissaient bon nombre des noms les plus éminents de l'époque. Ceux-ci incluent à la fois Blue Jacket et Black Hoof bien sûr, mais aussi James Blue Jacket (fils de Blue Jacket), Tecumseh et son frère le Prophète, Little Snake, Little Turtle, Peter Cornstalk et le capitaine Logan.

Les Shawnee ont été financés par les Britanniques et ont reçu des armes pour aider à combattre les envahisseurs américains. Bien sûr, les Britanniques ont fini par abandonner et ont quitté l'Amérique, laissant les Indiens se débrouiller seuls. Peu de temps après la bataille de Fallen Timbers et la signature du traité Green Ville, de nombreux Shawnee ont commencé à se déplacer vers l'ouest.

D'autres Shawnee sont restés à Wapakoneta sur des terres qui leur ont été données par les États-Unis comme réserve. Les Shawnee ont commencé à accepter progressivement les manières occidentales sous la direction de Black Hoof. Black Hoof savait que l'homme blanc ne céderait jamais et qu'ils ne pourraient pas gagner une guerre contre eux. Black Hoof ne l'aimait pas, mais croyait essentiellement, "Si vous ne pouvez pas les battre, rejoignez-les".

Bien que les Shawnee essaient pacifiquement de s'adapter à de nouvelles méthodes, en 1830, l'Indian Removal Act a forcé tous les Amérindiens à déménager vers de nouvelles terres à l'ouest du Missisippi en échange de leurs terres à l'est du Missisippi.

En 1831, toute la tribu Shawnee avait déménagé, principalement dans le coin nord-est de l'Oklahoma.


Histoire du club

Après la foire du comté d'Auglaize en 1988, Vern Nuesmeyer, Norm Aufderhaar, Paul Clay, Bruce Berlet, Ed Broyles et sa fille Beth mangeaient du poisson que Vern faisait frire et discutaient de la façon dont l'exposition de "vieilles" machines agricoles pourrait être meilleure. Il a été décidé qu'au lieu de s'appuyer sur les agriculteurs à l'ancienne, une nouvelle organisation devrait être formée dans le seul but d'exposer des machines et des outils à la foire du comté d'Auglaize.

Norm Aufderhaar a été chargé de trouver un lieu de rencontre, et je pense que le reste appartient à l'histoire. Norm n'a pas vécu assez longtemps pour voir le premier salon des moteurs au parc des expositions, mais je pense qu'il aurait été fier du nombre de personnes présentes et du nombre d'expositions.

Je voudrais suggérer que le club trouve un moyen de donner des points pour les réunions assistées et les expositions présentées lors de nos différents "spectacles", et le membre avec le plus grand nombre de points reçoive le "Norm Aufderhaar Award", ceci étant une plaque appropriée ou trophée pour garder vivant le souvenir d'un des fondateurs de notre club et d'infatigables travailleurs.

Je veux que cela soit lu dans le procès-verbal de la prochaine réunion. Je le fais car en raison d'engagements antérieurs, je ne peux pas assister aux réunions du club.


Lieux historiques à Comté d'Auglaize

Découvrez le musée avec plus de 300 vélos exposés, de la Draissine allemande de 1816 au monocycle utilisé lors des cérémonies de clôture des Jeux olympiques d'été de 2008 à Pékin. Vous verrez des vélos en bois et en fibre de verre, des vélos à grande roue et des vélos de course historiques, des vélos sur pneus des années 1950 et des Sting Rays des années 1960. Que vous soyez un cycliste sérieux qui en apprend davantage sur un sport bien-aimé ou que vous souhaitiez vous promener dans le passé, le Bicycle Museum of America attend votre découverte.

La maison Luelleman et la maison Pape

120 & 236 North Main Street | Nouveau Brême, Ohio 45869

Explorez la maison Luelleman pour en apprendre davantage sur l'histoire du village de New Bremen, situé sur le canal de Miami et Érié. Avec la maison bordée de briques construite en 1837, la propriété comprend également une grange historique, une cuisine d'été, un four de cuisson extérieur et une dépendance. Les expositions dans la maison Luelleman comprennent des écoles, la vie familiale, les entreprises et industries de la Nouvelle-Brême et des personnalités, entre autres.

La maison Pape à un étage est considérée comme un excellent exemple de maison de canal en brique, construite par les immigrants du centre-ouest de l'Ohio en 1865. La vaste collection de meubles fabriqués à New Brême est particulièrement intéressante.

Société historique de New Knoxville

107 rue de l'Allemagne de l'Est | Nouveau Knoxville, Ohio 45871

Le complexe de cinq bâtiments de la New Knoxville Historical Society comprend la maison d'origine, le bureau et la cuisine d'été du Dr H.E. Fledderjohann, ainsi qu'une cabane en rondins et une grange déplacés à proximité. Le musée conserve et expose des artefacts sur l'histoire et le développement du village.

Il convient de noter le lien de New Knoxville avec Ladbergen, en Allemagne, d'où la plupart des colons ont émigré. Le village est considéré comme l'un des meilleurs exemples de migration en chaîne aux États-Unis, le processus par lequel les immigrants sont arrivés au village grâce aux encouragements de parents et d'amis qui s'y étaient déjà installés. Les expositions de la Société historique racontent l'histoire de ces immigrants allemands, la vie qu'ils se sont construite en Amérique et les nombreuses traditions qu'ils ont conservées dans leur nouveau monde.

Musée Daniel Mooney

223, rue Main Sud | St. Marys, Ohio 45885

Découvrez l'histoire de St. Marys, fondée en 1823 sur la rivière qui a inspiré son nom. L'arrivée du canal Miami-Erie a permis aux agriculteurs et aux industriels de transporter leurs marchandises vers les centres urbains à de meilleurs prix. Explorez les expositions qui mettent en valeur le canal et son effet profond sur l'industrie locale, y compris l'établissement de fabricants tels que St. Marys Woolen Mills, de renommée mondiale, mieux connu pour les couvertures St. Marys.

Parc commémoratif de Fort Amanda

1/4 mile au sud de Fort Amanda Road

Fort Amanda a été construit sur ordre du général William Henry Harrison comme l'un d'une série de forts s'étendant de Piqua à Fort Meigs. Ces sites ont permis de ravitailler l'armée des États-Unis pendant la guerre de 1812. Situé à la tête de la Navigation de la rivière Auglaize, Fort Amanda disposait d'un petit débarcadère avec un chantier naval. Les soldats ont construit des bateaux fluviaux ou des pirogues pour transporter des soldats et des fournitures, avec environ 75 pirogues fabriquées au cours de l'hiver 1812-1813. Un monument de granit a été construit en 1915 à l'emplacement du fort d'origine. Des sentiers mènent à travers des ravins boisés, jusqu'à la rivière et au monument. Ouvert pendant la journée, le Fort Amanda State Memorial appartient à l'Ohio History Connection et est exploité et entretenu par le Johnny Appleseed Metropolitan Park District.

Palais de justice du comté d'Auglaize

Rues Main, Willipie, Pearl et Perry | Wapakoneta, Ohio 45895

Conçu par le cabinet d'architectes Kremer and Hart, basé à Columbus, le palais de justice actuel du comté d'Auglaize a été construit pour 259 481,21 $ en 1894. Le bâtiment est construit en calcaire de Berea, avec un toit en métal et une tour d'horloge proéminente. Son intérieur a été bien conservé, y compris les colonnes et rampes marbrées, les balustrades en laiton, les bancs d'origine, les lambris de tuiles, les peintures murales, les lucarnes en vitrail, les luminaires et la statue qui ornait autrefois la tour du palais de justice.

Musée Wapakoneta

206, rue principale ouest | Wapakoneta, Ohio 45895

Explorez l'histoire de ce siège du comté et centre de services agricoles situé sur la rivière Auglaize, dont le développement a été le plus significativement façonné par l'arrivée du chemin de fer en 1858. Découvrez les industries qui se sont établies ici en raison de l'accès national offert par le chemin de fer, y compris les entreprises qui produisaient des barattes, des poêles et des fers à repasser, des poussettes, etc.

Musée de l'air et de l'espace d'Armstrong

500, promenade Apollo | Wapakoneta, Ohio 45895

Explorez le musée qui relate la vie et les réalisations de Neil Armstrong, natif de Wapakoneta, le Armstrong Air & Space Museum sert de référentiel de l'histoire aéronautique de l'Ohio et un monument à la contribution de l'Ohio à l'aviation et à l'exploration, des jours pionniers à la l'ère des navettes spatiales. Découvrez une roche lunaire, un avion pleine grandeur, la capsule spatiale Gemini VIII, des artefacts de la mission Apollo 11, et bien plus encore.

Société historique de Cridersville

111, rue du sucre ouest | Cridersville, Ohio 45806

La Société historique de Cridersville préserve le patrimoine du village de Cridersville et des environs. Les expositions sur l'impact du chemin de fer, la découverte de pétrole et l'importante voie de transport du XXe siècle connue sous le nom de Dixie Highway font partie des nombreuses histoires de Cridersville et du comté d'Auglaize en mouvement.

Société historique d'Uniopolis

Rue Est de l'Ohio | Uniopolis, Ohio 45888

Le musée de la Société historique d'Uniopolis raconte l'histoire d'un village du centre-ouest de l'Ohio qui a connu les changements typiques des petites communautés axées sur l'agriculture. Les expositions d'intérêt comprennent l'histoire des écoles et des entreprises locales, la vie familiale, les chemins de fer, ainsi que le riche héritage agricole de Union Township.

Chevaucher les rails

Comme le canal avant lui, le chemin de fer a permis aux agriculteurs et aux fabricants d'expédier ce qu'ils produisaient ou fabriquaient vers d'autres marchés, augmentant considérablement les opportunités économiques pour les résidents locaux.

« Le commerce a reçu une impulsion et l'entreprise a reçu un stimulus par la construction du Dayton & Michigan Railroad, qui a marqué l'aube d'une nouvelle ère pour [Wapakoneta]…Ce fut l'aube réelle de la croissance et de l'activité des entreprises, car l'entreprise a suivi rapidement dans le sillage de l'entreprise…. (Robert Sutton, 1880)

En plus du chemin de fer Dayton & Michigan, le comté d'Auglaize a finalement été traversé par les chemins de fer Lake Erie & Western, Ohio Southern et Columbus & Northwestern, ainsi que le chemin de fer interurbain connu sous le nom de Western Ohio Railway.

Le canal de Miami et Érié

Le canal de Miami et Érié est la voie de transport qui a ouvert la région sauvage de l'ouest de l'Ohio entre Cincinnati et Toledo au milieu du XIXe siècle. Plus de 4 000 ouvriers ont travaillé à la construction du canal, gagnant trente cents par jour plus chambre et pension. Le coût total de la construction était de 8 millions de dollars, soit 12 000 $ par mile. Une fois achevés, les canaux de Miami et Érié ont encouragé la colonisation et le développement économique. Les produits agricoles et manufacturés ont des prix élevés lorsqu'ils sont transportés par bateau-canal vers les marchés. Plus important encore, le coût d'expédition des marchandises de la côte est à l'Ohio et vice versa a considérablement diminué, passant de 125 $ par tonne de marchandises à 25 $ par tonne de marchandises.

Le canal de Miami et Érié est de retour aujourd'hui avec un nouveau rôle. Les structures et les écluses historiques de l'ère du canal ont été rénovées pour partager l'histoire de la vie sur le canal. Le chemin de halage a été adapté pour permettre l'accès à la marche, à la randonnée et au vélo, ainsi qu'à l'observation des oiseaux.

La société par actions Shannon

Harry et Adelaide Stoutenburg Shannon, et leurs deux enfants, Harry Jr. et Hazel, sont arrivés à Wapakoneta en 1913. Ils étaient les « quatre Shannons d'origine ». Après le déménagement, les Shannon ont formé leur propre compagnie routière, qui a joué tout au long de Ohio et la nation pendant deux décennies. La compagnie Shannon a joué dans des théâtres pendant le remontoir et dans une tente pendant l'été. De nombreux acteurs et membres de l'équipe de la compagnie vivaient avec les Shannon dans leur grande maison de Wapakoneta, avec des répétitions dans l'arrière-cour.


PG, анонерская лодка

  • USS PGM-1 ий SC-644
  • USS PGM-2 ий SC-757
  • USS PGM-3 с-SC-1035
  • USS PGM-4 с-SC-1053
  • USS PGM-5 с-SC-1056
  • USS PGM-6 с-SC-1071
  • USS PGM-7 с-SC-1072
  • USS PGM-8 ий SC-1366
  • USS PGM-9 ий PC-1548
  • USS PGM-10 ий PC-805
  • USS PGM-11 ий PC-806
  • USS PGM-12 ий PC-1088
  • USS PGM-13 ий PC-1089
  • USS PGM-14 ий PC-1090
  • USS PGM-15 ий PC-1091
  • USS PGM-16 ий PC-1148
  • USS PGM-17 ий PC-1189
  • USS PGM-18 ий PC-1255
  • USS PGM-19 ий PC-1550
  • USS PGM-20 ий PC-1551
  • USS PGM-21 ий PC-1552
  • USS PGM-22 ий PC-1553
  • USS PGM-23 ий PC-1554
  • USS PGM-24 ий PC-1555
  • USS PGM-25 ий PC-1556
  • USS PGM-26 ий PC-1557
  • USS PGM-27 ий PC-1558
  • USS PGM-28 ий PC-1559
  • USS PGM-29 ий PC-1565
  • USS PGM-30 ий PC-1566
  • USS PGM-31 ий PC-1567
  • USS PGM-32 ий PC-1568
  • USS PGM-33 на Филиппины как Camarines (PG 48)
  • USS PGM-34 на Филиппины под озывным Sulu (PG 49)
  • USS PGM-35 на Филиппины под озывным La Union (PG 50)
  • USS PGM-36 на Филиппины как антиквариат (PG 51)
  • USS PGM-37 на Филиппины под озывным Masbate (PG 52)
  • USS PGM-38 на Филиппины под озывным Mismamis Occidental (PG 53)
  • USS PGM-39 на Филиппины под озывным Agusan (G 61)
  • USS PGM-40 на Филиппины как Catanduanes (G 62)
  • USS PGM-41 на Филиппины как Romblon (G 63)
  • USS PGM-42 на Филиппины как алаван (G 64)
  • USS PGM-43 ирму ак PGM-401
  • USS PGM-44 ирму ак PGM-402
  • USS PGM-45 ирму ак PGM-403
  • USS PGM-46 ирму ак PGM-404
  • USS PGM-47 анию под озывным Daphné (P 530)
  • USS PGM-48 анию озывным Havmanden (P 532)
  • USS PGM-49 анию озывным Najaden (P 534)
  • USS PGM-50 анию озывным Neptun (P 536)
  • USS PGM-51 ирму ак PGM-405
  • USS PGM-52 ирму ак PGM-406
  • USS PGM-53 иопию ак PC-13
  • USS PGM-54 иопию ак PC-14
  • USS PGM-55 ндонезию под озывным Bentang Silungkang (P 572)
  • USS PGM-56 ндонезию под озывным Bentang Waitatiri (P 571)
  • USS PGM-57 ндонезию под озывным Bentang Kalukuang (P 570)
  • USS PGM-58 иопию ак PC-15
  • USS PGM-59 Южный Вьетнам под озывным Kim Qui (QG 605)
  • USS PGM-60 Южный Вьетнам озывным Mai Rut (QG 606)
  • USS PGM-61 Южный Вьетнам озывным Nam Du (QG 607)
  • USS PGM-62 Южный Вьетнам под озывным Hoa Lu (QG 608)
  • USS PGM-63 Южный Вьетнам как ену (QG 609)
  • USS PGM-64 Южный Вьетнам под озывным Phu Du (QG 600)
  • USS PGM-65 Южный Вьетнам под озывным Tien Moi (QG 601)
  • USS PGM-66 Южный Вьетнам под озывным Minh Hoa (QG 602)
  • USS PGM-67 Южный Вьетнам под озывным Kien Vang (QG 603)
  • USS PGM-68 Южный Вьетнам под озывным Keo Ngua (QG 604)
  • USS PGM-69 Южный Вьетнам под озывным Dienh Hai (QG 610)
  • USS PGM-70 Южный Вьетнам под озывным Truong Sa (QG 611)
  • USS PGM-71 аиланд ак Т-11
  • USS PGM-72 Южный Вьетнам как Thaï Binh (QG 612)
  • USS PGM-73 Южный Вьетнам под озывным Thi Tu (QG 613)
  • USS PGM-74 Южный Вьетнам под озывным Chanson Tu (QG 614)
  • USS PGM-75 адор как ито (LC 71)
  • USS PGM-76 адор как аякиль (LC 72)
  • USS PGM-77 оминиканскую еспублику под озывным Bételgeuse (CG 102)
  • USS PGM-78 еру ак Rio Sama (CP 11)
  • USS PGM-79 аиланд ак Т-12
  • USS PGM-80 Южный Вьетнам озывным Tat Sa (QG 615)
  • USS PGM-81 Южный Вьетнам под озывным Phu Quoi (QG 617)
  • USS PGM-82 Южный Вьетнам под озывным Hoang Sa (QG 616)
  • PGM-83 ный етнам ачестве Hon Troc (штаб-квартира 618) сбежал на Филиппины 1976 г.
  • USS PGM-91 Южный Вьетнам под озывным Tho Chau (QG 619)
  • USS PGM-102 иберию в качестве оповещения
  • USS PGM-103 ран как Parvan (PGM 211)
  • USS PGM-104 рцию ак AB-21
  • USS PGM-105 рцию позывным AB-22
  • USS PGM-106 рцию озывным AB-23
  • USS PGM-107 аиланд ак Т-13
  • USS PGM-108 рцию озывным AB-24
  • USS PGM-109 разилию под озывным Piratini (P 10)
  • USS PGM-110 разилию как Piraja (P 11)
  • USS PGM-111 еру ак Rio Chira (PC 12)
  • USS PGM-112 ран как ахрам (PGM 212)
  • USS PGM-113 аиланд ак Т-14
  • USS PGM-114 аиланд ак Т-15
  • USS PGM-115 аиланд ак Т-16
  • USS PGM-116 аиланд ак Т-17
  • USS PGM-117 аиланд ак Т-18
  • USS PGM-118 разилию под озывным Pampeio (P12)
  • USS PGM-119 разилию как Parati (P 13)
  • USS PGM-120 разилию под озывным Penedo (P 14)
  • USS PGM-121 разилию как оти (P15)
  • USS PGM-122 ран как Nahid (PGM 213)
  • USS PGM-123 аиланд ак Т-19
  • USS PGM-124 аиланд ак Т-20

Wapakoneta PC-579 - Histoire

L'église catholique Saint-Joseph est une église catholique romaine historique située à Wapakoneta, dans l'Ohio, aux États-Unis. Construite en 1910, cette église abrite une paroisse catholique active et a été déclarée site historique en raison de son architecture néo-roman bien conservée.

L'un des deux premiers prêtres catholiques du nord de l'Ohio était John William Horstmann, originaire d'Osnabrück qui s'était installé dans le village de Glandorf au nord. À partir de 1832, il a fait des voyages mensuels de 50 miles (80 km) à Stallotown au sud. Comme Wapakoneta se situe à mi-chemin entre ces communautés, il a souvent visité et célébré la messe pour ses quelques familles catholiques. Après quatre ans de ces voyages, il fonda une paroisse à Petersburg, à environ 4 milles au sud de Wapakoneta.

En 1839, la communauté catholique de Wapakoneta s'était développée au point de pouvoir créer une paroisse distincte, et les membres ont construit une petite église à charpente à l'angle sud-est de l'intersection des rues Pearl et Blackhoof, près du centre-ville. Bien qu'aucun pasteur résident n'ait servi la paroisse au cours de ses premières années, le nombre de membres a augmenté au cours des années 1840 et 1850, et un prêtre a été affecté pour la première fois à l'église en 1857. premières années, mais il a prospéré considérablement sous le pastorat de Joseph Gregory Dwenger, plus tard évêque de Fort Wayne. Depuis 1850, la paroisse est desservie par des prêtres de la Congrégation du Précieux Sang.

À la fin des années 1850, le nombre de membres de la paroisse avait considérablement augmenté et l'église d'origine était devenue trop petite. Par conséquent, une structure en briques plus grande a été construite à l'est du bâtiment d'origine en 1858. Parmi ses éléments les plus distinctifs figuraient une tour unique massive, quatre cloches et un grand orgue à tuyaux. Plus tard, les paroissiens âgés se souvenaient favorablement de l'orgue et des cloches : achetés respectivement 2 200 $ et 1 700 $, ils étaient considérés comme égaux à tous les instruments du XXe siècle et dignes d'être installés dans l'église actuelle, respectivement. Cette église a été remplacée à son tour par la structure actuelle au début du XXe siècle. La construction de cet édifice de style néo-roman a commencé sous la direction de la famille DeCurtins en 1910, et il a été consacré le 8 octobre 1911. Bâtiment en brique soutenu par une fondation en pierre, l'église comprend des éléments architecturaux tels que deux tours et une grande rosace. à l'avant, sous lequel les fidèles peuvent entrer dans le bâtiment par plusieurs grandes portes cintrées.

Les historiens de l'architecture ont divisé les églises liées au Precious Blood de l'ouest de l'Ohio en plusieurs générations. Seuls quelques bâtiments subsistent de la première génération, qui consistait principalement en de petites églises en bois, et seule l'église Saint-Jean de Fryburg reste essentiellement inchangée. Les églises de la deuxième génération ont remplacé ces bâtiments en bois, qui étaient généralement de petits bâtiments en briques sans hautes flèches. Les églises de la troisième génération sont pour la plupart des structures de style néo-gothique avec de hautes tours, mais la dernière génération d'églises comprend un large éventail de styles. En tant qu'église de style néo-roman construite en 1910, l'église Saint-Joseph est l'une des églises les plus récentes de la région, et elle fait clairement partie de la dernière génération.

En 1853, l'église achète un bâtiment en charpente adjacent à sa propriété et y ouvre rapidement une école primaire paroissiale. Après seize ans, une plus grande structure était souhaitée et un plus grand bâtiment en brique a été érigé immédiatement à l'est de l'église au coût de 4 000 $. La croissance continue a nécessité son remplacement par un nouveau bâtiment en 1899, cette structure est toujours debout. Avec des caractéristiques telles que des tours et des tourelles, l'école St. Joseph est l'une des écoles catholiques les plus importantes sur le plan architectural dans la région, avec les écoles de Minster, St. Henry et Chickasaw.

Alors que la paroisse continuait de s'étendre, une école secondaire a été ouverte en 1919 ses classes se réunissaient dans le bâtiment de l'école primaire jusqu'à ce qu'un nouveau bâtiment soit achevé en 1961. Cependant, des problèmes financiers ont causé la fermeture de l'école secondaire en 1974, les élèves du primaire ont ensuite été transférés à la ancien lycée, et l'école primaire d'origine a ensuite été louée au district scolaire de la ville de Wapakoneta.

En plus de terminer son école en 1899, la paroisse a également construit un presbytère la même année. Agrandi en 1922, le presbytère est ensuite transformé en couvent.

Aujourd'hui, l'église Saint-Joseph est une paroisse active de l'archidiocèse de Cincinnati. C'est dans la région pastorale de Petersburg avec la paroisse Saint-Jean à Fryburg, Saint-Laurent au Rhin et Immaculée Conception à Botkins.

En 1979, l'église et l'école Saint-Joseph ont été inscrites au registre national des lieux historiques en raison de leur place dans l'histoire de l'Ohio et de leur architecture historique bien conservée. Ils faisaient partie de plus de trente propriétés différentes incluses dans les « Ressources thématiques des églises croisées de l'Ohio », une soumission de plusieurs propriétés d'églises et de bâtiments liés à l'église d'importance architecturale dans l'ouest de l'Ohio liés à la Congrégation du Précieux Sang. Ces églises, principalement des structures néo-gothiques avec des tours massives, sont devenues l'homonyme de cette région fortement catholique, communément connue sous le nom de « Pays des églises à pointes croisées ».


Terrains de camping de vacances à KOA

Que vous exploriez la région ou que vous passiez du temps au camping, KOA Holidays est un endroit idéal pour se détendre et jouer. Il y a beaucoup à faire, avec des équipements et des services pour rendre votre séjour inoubliable. De plus, vous profiterez de l'expérience en plein air avec des sites de camping-car améliorés avec KOA Patio ® et des cabines de luxe avec salles de bain complètes pour camper confortablement. Amenez votre famille, vos amis ou tout le groupe - il existe de nombreuses façons de rester et d'explorer.

Fonctionnalité des vacances KOA :

  • Emplacements pour camping-cars avec un patio KOA ®
  • Cabines de luxe avec salle de bain complète
  • Emplacements de tentes haut de gamme
  • Salles de réunion de groupe

Instructions

I-75 en direction du nord : utilisez la sortie 110 - en direction du sud : utilisez la sortie 111.
Allez à l'est à 1/2 pâté de maisons jusqu'à la première intersection, puis au nord sur 3/4 milles sur Cemetery Road, après le complexe des membres. KOA à gauche.
Depuis la route 33 : Allez vers le nord sur Cemetery Road (première intersection à l'est de la I-75). Continuer 1/2 mile.

I-75 en direction sud : N'UTILISEZ PAS LA SORTIE 113. En direction du sud, utilisez la sortie 111 et en direction du nord, utilisez la sortie 110.


PG, kanonneerboot

  • USS PGM-1 ex-SC-644
  • USS PGM-2 ex-SC-757
  • USS PGM-3 ex-SC-1035
  • USS PGM-4 ex-SC-1053
  • USS PGM-5 ex-SC-1056
  • USS PGM-6 ex-SC-1071
  • USS PGM-7 ex-SC-1072
  • USS PGM-8 ex-SC-1366
  • USS PGM-9 ex-PC-1548
  • USS PGM-10 ex-PC-805
  • USS PGM-11 ex-PC-806
  • USS PGM-12 ex-PC-1088
  • USS PGM-13 ex-PC-1089
  • USS PGM-14 ex-PC-1090
  • USS PGM-15 ex-PC-1091
  • USS PGM-16 ex-PC-1148
  • USS PGM-17 ex-PC-1189
  • USS PGM-18 ex-PC-1255
  • USS PGM-19 ex-PC-1550
  • USS PGM-20 ex-PC-1551
  • USS PGM-21 ex-PC-1552
  • USS PGM-22 ex-PC-1553
  • USS PGM-23 ex-PC-1554
  • USS PGM-24 ex-PC-1555
  • USS PGM-25 ex-PC-1556
  • USS PGM-26 ex-PC-1557
  • USS PGM-27 ex-PC-1558
  • USS PGM-28 ex-PC-1559
  • USS PGM-29 ex-PC-1565
  • USS PGM-30 ex-PC-1566
  • USS PGM-31 ex-PC-1567
  • USS PGM-32 ex-PC-1568
  • USS PGM-33 naar de Filippijnen als Camarines (PG 48)
  • USS PGM-34 naar de Filippijnen als Sulu (PG 49)
  • USS PGM-35 naar de Filippijnen als L'Union (PG 50)
  • USS PGM-36 naar de Filippijnen als Antique (PG 51)
  • USS PGM-37 naar de Filippijnen als Masbate (PG 52)
  • USS PGM-38 naar de Filippijnen als Mismamis Occidental (PG 53)
  • USS PGM-39 naar de Filippijnen als Agusan (G 61)
  • USS PGM-40 naar de Filippijnen als Catanduanes (G 62)
  • USS PGM-41 naar de Filippijnen als Romblon (G 63)
  • USS PGM-42 naar de Filippijnen als Palawan (G 64)
  • USS PGM-43 en Birmanie en tant que PGM-401
  • USS PGM-44 en Birmanie en tant que PGM-402
  • USS PGM-45 en Birmanie en tant que PGM-403
  • USS PGM-46 en Birmanie en tant que PGM-404
  • USS PGM-47 naar Denemarken en tant que Daphné (P 530)
  • USS PGM-48 naar Denemarken en tant que Havmanden (P 532)
  • USS PGM-49 naar Denemarken en tant que Najaden (P 534)
  • USS PGM-50 naar Denemarken en tant que Neptune (P 536)
  • USS PGM-51 en Birmanie en tant que PGM-405
  • USS PGM-52 en Birmanie en tant que PGM-406
  • USS PGM-53 naar Éthiopie en tant que PC-13
  • USS PGM-54 naar Éthiopie en tant que PC-14
  • USS PGM-55 naar Indonésie aussi Bentang Silungkang (P 572)
  • USS PGM-56 naar Indonésie aussi Bentang Waitatiri (P 571)
  • USS PGM-57 naar Indonésie aussi Bentang Kalukuang (P 570)
  • USS PGM-58 naar Éthiopie en tant que PC-15
  • USS PGM-59 naar Zuid-Vietnam als Kim Qui (QG 605)
  • USS PGM-60 naar Zuid-Vietnam en mei Rut (QG 606)
  • USS PGM-61 naar Zuid-Vietnam als Nam Du (QG 607)
  • USS PGM-62 naar Zuid-Vietnam als Hoa Lu (HQ 608)
  • USS PGM-63 naar Zuid-Vietnam als naar yen (HQ 609)
  • USS PGM-64 naar Zuid-Vietnam als Phu Du (HQ 600)
  • USS PGM-65 naar Zuid-Vietnam als Tien Moi (HQ 601)
  • USS PGM-66 naar Zuid-Vietnam als Minh Hoa (HQ 602)
  • USS PGM-67 naar Zuid-Vietnam als Kien Vang (HQ 603)
  • USS PGM-68 naar Zuid-Vietnam als Keo Ngua (HQ 604)
  • USS PGM-69 naar Zuid-Vietnam als Dienh Hai (HQ 610)
  • USS PGM-70 naar Zuid-Vietnam als Truong Sa (HQ 611)
  • USS PGM-71 naar Thailand als T-11
  • USS PGM-72 naar Zuid-Vietnam als Thai Binh (HQ 612)
  • USS PGM-73 naar Zuid-Vietnam als Thi Tu (HQ 613)
  • USS PGM-74 naar Zuid-Vietnam als Song Tu (HQ 614)
  • USS PGM-75 naar Ecuador als Quito (LC 71)
  • USS PGM-76 naar Ecuador als Guayaquil (LC 72)
  • USS PGM-77 naar de Dominicaanse Republiek als Betelgeuze (GC 102)
  • USS PGM-78 naar Peru als Rio Sama (PC 11)
  • USS PGM-79 naar Thailand als T-12
  • USS PGM-80 naar Zuid-Vietnam als Tat Sa (HQ 615)
  • USS PGM-81 naar Zuid-Vietnam als Phu Quoi (HQ 617)
  • USS PGM-82 naar Zuid-Vietnam als Hoang Sa (HQ 616)
  • PGM-83 naar Zuid-Vietnam als Hon Troc (HQ 618) vluchtte in 1976 naar de Filippijnen
  • USS PGM-91 naar Zuid-Vietnam als Tho Chau (HQ 619)
  • USS PGM-102 naar Liberia als Alerte
  • USS PGM-103 naar Iran als Parvan (PGM 211)
  • USS PGM-104 naar Turkije als AB-21
  • USS PGM-105 naar Turkije als AB-22
  • USS PGM-106 naar Turkije als AB-23
  • USS PGM-107 naar Thailand als T-13
  • USS PGM-108 naar Turkije als AB-24
  • USS PGM-109 naar Brazilië als Piratini (P 10)
  • USS PGM-110 naar Brazilië als Piraja (P 11)
  • USS PGM-111 naar Peru als Rio Chira (PC 12)
  • USS PGM-112 naar Iran als Bahram (PGM 212)
  • USS PGM-113 naar Thailand als T-14
  • USS PGM-114 naar Thailand als T-15
  • USS PGM-115 naar Thailand als T-16
  • USS PGM-116 naar Thailand als T-17
  • USS PGM-117 naar Thailand als T-18
  • USS PGM-118 naar Brazilië als Pampeio (P 12)
  • USS PGM-119 naar Brazilië als Parati (P 13)
  • USS PGM-120 naar Brazilië als Penedo (P 14)
  • USS PGM-121 naar Brazilië als Poti (P 15)
  • USS PGM-122 naar Iran als Nahid (PGM 213)
  • USS PGM-123 naar Thailand als T-19
  • USS PGM-124 naar Thailand als T-20

December 25, 1857—-December 25, 1932

L'HISTOIRE

By Pastor R. Morris Smith

The task of compiling the 75 years’ history of this congregation was not an easy one. If any errors are here recorded, such will be due mainly to insufficient data, inasmuch as nearly all pastors failed to chronicle any events of importance. The source of information, consequently, lay entirely in the minutes. Whilst these have been fairly well-kept, much material and material of historical importance, undoubtedly perished with the decease of members during these long years. I shall, therefore, vouch only for the fidelity with which I searched the records and the correctness of transcripts taken from them.

On December 25 th , l857, what is now known as THE FIRST ENGLISH LUTHERN CHURCH, was organized. This organization was effected in what was then the M.E.Church and assumed the name “FirstEnglishEvangelicalLutheranChurch.”

From a record kept by the Rev. A.F. Hills, the first and organizing pastor, he informs us that “he commenced preaching in the town of Wapakoneta, Ohio, in the month of October, 1857.” His text in the morning of October 4 th was Deuteronomy 6:5 – “And thou shalt love the Lord thy God with all thine heart and with all thy soul, and with all thy might.” He also preached in the evening from Isaiah 28:16. At that time he was living at Crestline, Ohio, and evidently did not minister again to the people here until November lst, preaching twice on that day and again twice on November 22 nd , once on November 29 th , and then regularly on Lord’s Days beginning on December 6 th . He also preached on Thursday, December 24 th , in all probability as a preparation for the Church’s organization the next day, Friday, December 25 th . The Preamble to the Constitution adopted that day reads as follows: “Whereas due notice having been given, a number of members of the Evangelical Lutheran Church whose names are hereto subscribed, having assembled in Convention on the 25 th day of December, 1857 A.D. in the M.E. Church, in Wapakoneta, Auglaize County, Ohio, and inasmuch as a Church organization in which all its members are brought under the same rules or order and government is considered necessary in the successful promotion of the Redeemer’s cause therefore

RESOLVED, that we form ourselves into an individual Church and adopt the following Constitution as rules for our government:”

NAME. The first Article of this Constitution reads as follows, “This church shall be called the English Evangelical Lutheran Church of Wapakoneta, Ohio, and shall be composed of all whose names are here subscribed to this Constitution and who shall hereafter be received by a vote of the Council and according to the usages of our church.”

Ten persons formed the nucleus of this infant organization. Ils étaient

George Rench Rebecca Shawber

Joshua Shawber Rachel Shawber

George H. Dapper CatherineHills

John Shawber Catherine Kuhn

Catherine Rench Malinda Elliot

With this roster of names the EnglishEvangelicalLutheranChurch started on its career. Before pursuing this history any farther, let us stop here a moment and ask, “What was Wapakoneta like 75 years ago?” The answer is easy as we need only to quote from a letter in our possession and written in March 1859 to the LUTHERAN OBSERVER by the pastor. He writes, “Only about 25 years have passed since the Redmen vacated these grounds. The town contains over 1000 inhabitants.We now have four dry goods establishments, two drug and two clothing stores, one tin and stove store, one shoe store, a furniture room and a number of groceries also three hotels, a good Court House and a jail.In Church improvements we have not made much progress. The Roman Catholics have erected a large and expensive Church. The M.E.Church has a small building. The Presbyterians have an organized congregation but no church building. The German Lutherans have an organized congregation and a small church building which affords them a comfortable place for worship. The English Lutheran congregation is as large as any of the Protestant denominations in the place. They have no church but are now engaged in erecting a brick structure for that purpose, 38 x 56 on the ground, 18ft. in the story, surmounted by a steeple, and is to be finished in a plain yet neat and substantial manner. There is sufficient money and work subscribed to insure the speedy completion of the building leaving the congregation but little in debt.”

Now what of the Church life of those early days? Rev. A.F. Hills does not leave us in the dark. Writing to a friend under date of January 17 th , 1859, he says: “The MethodistChurch is in a low state. They sometimes speak of abandoning their work here. The Presbyterians are also in a cold and low condition. The Lutheran congregation which I organized one year ago last Christmas still holds its own.”

In addressing a letter to the Executive Committee of the Home Missionary Society applying for financial aid and dated January 18, 1859, Rev. Hills embodies the following data: “The Roman Catholic is much the strongest religious denomination in the county. They are now finishing a very expensive Church in our town. The Presbyterians have occasional preaching. They have no regularly organized congregation, but have some 10 or 12 members in and around town. The Methodists say they have 8 regular communing members. They are not effecting much and talk some of abandoning the field. There is also a German Lutheran Congregation in the place numbering they say about 20 members.” We organized with 10 members one year ago last Christmas, since which there have been 11 accessions. We are now undertaking to build a Church. We have very nearly $2,000 subscribed and have contracted for nearly all the requisite materials and design putting up the wall early in the spring.”

In April 1859, a building Committee consisting of Joshua Shawber, J. H. Sibert and John Shawber was appointed and steps were immediately taken toward the erection of a Church. However, before Rev. Hills saw the fruition of his hopes and the success of his labors, even before the roof covered this infant church-building, he was called, in June 1859, to the Church Triumphant in heaven. His pastorate consequently was brief in its duration-almost 1 year and 3 months and 12 days.

The Church building was completed during the summer and fall months and on January 28 th , l869, the first sermon was preached in the new structure by the Rev. W.H. Wynn. Three days later, January 31, 1860, the Church was formally dedicated by the Rev. W.F. Conrad of Springfield, Ohio, assisted by the Rev. W.H. Wynn and J.W. Goodlin. The building and ground cost about $3,000. On the day of dedication an offering of $316 was secured, this being sufficient to liquidate the entire building debt. In this connection it is but just and right to take cognizance of the unretiring devotion, unselfish efforts, and consecrated labors of John Shawber, one of the charter members. Though not wealthy he subscribed and paid far beyond his means and supported the Church in every worthy project. Pity ‘tis that such a devoted and conscientious Churchman should end the last years of his life in the Logan County Home, even though this happened by his own express desire.

I have here to register my disappointment in not having been able to find the date of the corner-stone laying of the FirstChurch, if such a ceremony took place.


Voir la vidéo: Why Wapakoneta (Juin 2022).