L'histoire

Castello Branco

Castello Branco


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Militaire du Ceará (1897-1967). Premier président de la République du régime militaire de 1964.

Humberto de Alencar de Castello Branco (20/9 / 1897-18 / 7/1967) est né à Fortaleza, fils d'un militaire, et se rend dans la ville de Mecejana avec sa famille peu après. Il passe son enfance et sa jeunesse entre Recife, à Pernambuco, Rio de Janeiro, puis District fédéral, Teresina, Piauí et São Luís do Maranhão, suite aux transferts de son père. Il a déménagé à Rio Pardo, Rio Grande do Sul, en 1912, lorsque l'année de naissance de son père a changé en 1900 pour étudier au Collège militaire de Porto Alegre. La pratique est courante à l'époque, car l'âge maximum pour fréquenter l'école secondaire était de 12 ans. Seul Ceará de la classe, il compte parmi ses collègues Arthur da Costa e Silva, à qui il transfère le pouvoir à sa sortie de la présidence de la République. Atteint le général et le chef d'état-major de l'armée pendant l'administration João Goulart. Il est retraité au poste de maréchal lorsque le président tombe. Élu président par le Congrès, prend ses fonctions le 11 avril 1964. Soutenu par la loi institutionnelle n ° 1, cassate les mandats et droits politiques - tels que ceux de l'ancien président Juscelino Kubitschek - suspend les garanties constitutionnelles, dissout les partis, met fin aux élections directement aux postes de direction et intervient dans les syndicats et les associations civiles. Le 15 mars 1967, il a remis le pouvoir au général Costa e Silva, son ministre de l'armée. Quatre mois plus tard, il est décédé dans une catastrophe aérienne au Ceará.


Vidéo: Castello Branco - O Peso Do Meu Coração (Juin 2022).